vendredi 2 février 2018

Continuer ses études à Juba malgré la guerre

Au Soudan du Sud, « plutôt que de se battre, il faut tout faire pour continuer notre éducation »
La classe africaine (9).

Au camp des Nations unies PoC3, près de Juba, 1 500 jeunes déplacés par la guerre civile qui a éclaté fin 2013 ont pu reprendre leurs études.

Lire la suite ici (Le Monde)