mardi 30 décembre 2014

Au coeur de l'Afrique équatoriale.... en pays Zande, Kresh

Autre exemple passionnant des documents historiques consultables gratuitement via Gallica, et qui permettent de documenter les relations entre France et Soudan du Sud sur la longue durée, ce journal de route d'un officier, publié en 1912.

Le titre principal est Au coeur de l'Afrique équatoriale, et l'auteur est le capitaine de l'armée française Maurice Martin.

En 215 pages, éclairées par des photographies (comme ces femmes Kresh, ci-contre), on découvre les terres lointaines du pays Zande et du Bahr El Ghazal telles qu'elles se laissaient découvrir avant la Première Guerre Mondiale.

Captivant.

Lien.

lundi 22 décembre 2014

Fachoda et le Bahr el Ghazal (Paul Barré) via Gallica

Pour prendre du champ par rapport à l'actualité tragique du Soudan du Sud, un petit retour en arrière en rappelant ici tout l'intérêt des extraordinaires ressources de la Bibliothèque Nationale de France (BNF), via GALLICA, qui permet notamment (1er exemple) de consulter Paul Barré, Fachoda et le Bahr el Ghazal (Plon, 1898), "voyages et descriptions.

Une documentation de première main sur les relations étroites alors entretenues entre la France et ces territoires aujourd'hui rattachés au Soudan du Sud.

Lien. 

mardi 16 décembre 2014

Aider un projet scolaire pour femmes à Wau (Bahr el Ghazal)

On connaît Naomi Baki, réfugiée et auteure sud-soudanaise installée en France. En cette période d'approche des fêtes de Noël, ce blog souhaite s'associer à une collecte qu'elle a lancée, avec l'église soissonnaise à laquelle elle appartient, en faveur d'un projet scolaire du diocèse ECS de Wau (Bahr el Ghazal).
Naomi Baki a déjà eu l'occasion à deux reprises en 2012 et 2013 de rassembler des fonds pour ce diocèse, dont j'ai eu l'occasion de rencontrer personnellement l'évêque, Moses Deng, en novembre 2013 (photo). Le projet soutenu est celui d'une école pour femmes illettrées. Il est solide et en vaut vraiment la peine. Si vous souhaitez vous associer à cette collecte de Noël, prière de cliquer ici (lien).

vendredi 28 novembre 2014

South Sudan, première édition des guides Bradt

Pour changer de la litanie de nouvelles alarmantes sur un pays qui ne parvient pas, pour le moment, à sortir de la spirale auto-destructive des conflits tribaux, signalons ce très beau premier guide touristique, en anglais, par Sophie et Max Lovell-Hoare, dans la collection des fameux Bradt Guides.

Le texte est en anglais mais le livre peut se trouver en France depuis l'an dernier.

192 pages rondement menées, extrêmement informatives, et bien illustrées.

Lien.

mardi 11 novembre 2014

Un nouveau rapport accablant sur les violences au Soudan du Sud

"La population du Soudan du Sud, ravagé depuis onze mois par une guerre civile, endure des «violences et des abus indescriptibles», en plus d'être menacée par la famine, a dénoncé lundi 10 novembre dans un rapport une organisation non gouvernementale.

Le degré de violence dans le pays, où les massacres interethniques et les viols collectifs sont devenus courants, dépasserait même désormais les souffrances subies pendant les décennies de lutte pour l'indépendance contre Khartoum, relève l'IRC (International Rescue Committee) dans son rapport".

Lire la suite dans le quotidien français Le Monde.

jeudi 6 novembre 2014

Livre noir de la condition des chrétiens dans le monde: l'espace soudanais n'est pas oublié

La guerre civile sud-soudanaise entre partisans de Machar et fidèles du président Kiir ne doit pas faire oublier les décennies qui ont précédé, durant lesquelles le pouvoir de Khartoum (Soudan du Nord) a exercé une férule insupportable, notamment et en particulier en direction des chrétiens.

Ce passé très lourd, qui explique en large partie les difficultés actuelles de Sud-Soudanais à bâtir un avenir commun, est notamment rappelé dans le Livre noir de la condition des chrétiens dans le monde (Paris, XO éditions, 2014, 800 pages.

 Coordonné par Samuel Lieven, il est dirigé par Jean-Michel di Falco, Timothy Radcliffe et Andrea Riccardi. Tout juste sorti des presses, ce livre s'appuie sur 70 collaborateurs dont de nombreux chercheurs, et bénéficie de l'apport de témoins directs comme Naomi BAKI, auteure de Je suis encore vivante (Le Cerf, 2013), qui livre un témoignage saisissant entre les pages 476 et 485 de l'ouvrage.

lundi 20 octobre 2014

La librairie Saint Paul à Juba, havre de paix

"Cette religieuse chaleureuse a réussi à faire de la librairie Saint-Paul, à Djouba, un lieu de calme et d'harmonie, ce qui est rare dans la capitale sud-soudanaise.

À côté de l’église Saint-Joseph, la librairie Saint-Paul est la seule librairie catholique, non seulement de Djouba, mais de tout le Soudan du Sud. Elle a été ouverte en 2008. Mais c’est vraiment avec l’arrivée de Sœur Anne Kiragu, en 2012, qu’elle s’est développée"....

Lire la suite sur le quotidien français La Croix, sous la plume de Claire Lesegretain

vendredi 17 octobre 2014

Bentiu, endroit "le plus dangereux du monde" pour les femmes (RFI)

Le Soudan du Sud a quitté l'avant-scène des grands médias, mais les troubles continuent et les femmes comptent parmi les principales victimes d'un conflit interne aussi tragique qu'absurde.

Zeinab Bangura, la responsable des Nations unies en charge des questions de violence sexuelle dans les conflits, est rentrée effarée de ce qu'elle a vu au Soudan du Sud, et en particulier à Bentiou, l'un des principaux foyers d'affrontements au Soudan du Sud. Les viols sont le quotidien des femmes qui vivent dans les camps de déplacés, victimes des hommes en armes qui contrôlent les point de passage.

Lire la suite sur RFi.

samedi 20 septembre 2014

Emploi des étrangers au Soudan du Sud: mise au point

L'oeuvre ci-contre de Samuel Joh, talentueux peintre sud-soudanais dont j'ai découvert les réalisations fin 2013 à l'Institut Français de Juba, illustre une réalité prégnante: la population vit l'arme à l'épaule, la violence est partout au Soudan du Sud.

Dans ce contexte troublé, le Ministère du Travail avait dernièrement demandé aux ONGs de se séparer de leur personnel étranger... L'idée de donner la priorité aux locaux demeure d'actualité (cf. cette analyse sur RFi), mais pour le reste, le gouvernement a fait machine arrière, et la presse française s'en est fait l'écho, notamment sur le site du Point (lien) ou du Monde (lien).

mardi 16 septembre 2014

Le Soudan du Sud ordonne aux entreprises de se séparer de leur personnel étranger (Le Monde)

Le quotidien français Le Monde vient aujourd'hui de reprendre l'information selon laquelle le Ministère du Travail, au Soudan du Sud, entend se séparer de tous les responsables et employés étrangers travaillant dans le pays dans les ONGs.
Il développe l'info et la nourrit de matériaux collectés par l'AFP. Il en ressort un embarras des autorités, une levée de boucliers des ONGs, et une volonté de contrôle accru de la part de l'Etat sud-soudanais.
Lien ici.

lundi 15 septembre 2014

Les étrangers employés dans les ONGs priés de s'en aller

Du point de vue des droits de l'homme au Soudan du Sud, c'est une bien troublante mesure qui vient d'être annoncée par Ngor Kolong Ngor, ministre sud-soudanais du travail: via la circulaire 007/2014 portant son sceau, tous les employés étrangers d'organisations non-gonvernementales (ONGs) devront être renvoyés, et remplacés par des nationaux sud-soudanais, et ce à partir du 15 octobre prochain...

Annoncée par Radio Tamazuj, cette mesure aux conséquences très lourdes sur les ONGs ne manquera pas de causer des remous.... 
Lien ici.

jeudi 11 septembre 2014

Quand les armes parlent

Le SOUDAN DU SUD est loin d'être sorti de ce qu'il faut bien appeler sa première guerre civile post-indépendance... Nourrissant de fait les marchands d'armes, qui trouvent tout intérêt à un pourrissement du conflit.
Parmi eux, le Soudan du Nord (les industries d'armement prolifèrent autour de Khartoum)....Mais pas la France, pourtant grand exportateur d'armes.  Ouf! Les Français qui aiment le Soudan du Sud ne pourront que se féliciter que sur ce plan, les échanges soient au plus bas...

Lien ici vers une synthèse sur les armes au Soudan du Sud, sur le site d'Amnesty International (lien).

samedi 23 août 2014

Soudan du Sud, surtout ne pas attendre (UNICEF FRANCE)



"Le Soudan du Sud connait une crise humanitaire sans précédent. Des mois de conflit ont déplacé plus d’1,5 million de personnes et perturbé l’agriculture et le commerce résultant en une crise nutritionnelle de très grande ampleur. Des enfants meurent au quotidien et l’aide humanitaire reste cruellement insuffisante. Nous ne pouvons attendre pour leur venir en aide."

La suite est à lire sur le site d'UNICEF FRANCE, qui a posté cet appel le 21 août 2014 (lien).

vendredi 25 juillet 2014

"La Soudanaise en Italie" (Paris Match)

C'est peu de dire que le cas de Meriam Yahia Ibrahim Ishag, chrétienne soudanaise condamnée à mort pour apostasie à Khartoum, a défrayé la chronique, suscitant peu à peu un vif intérêt des médias français. 

Après 20 mois de prison et des circonstances très difficiles, Meriam a pu partir hier pour l'Italie.... où elle a été accueillie, en ce 24 juillet 2014, par le pape François en personne (photo). 
L'occasion pour le grand hebdo français PARIS MATCH de consacrer un reportage en image à ce dénouement heureux pour la famille de Meriam.

mercredi 9 juillet 2014

Lugubre troisième anniversaire de l'indépendance pour le Soudan du Sud



En ce 9 juillet 2014, le Soudan du Sud "fête" aujourd'hui son troisième anniversaire en tant que pays indépendant.
Mais quelle fête célébrer quand ce qu'il faut bien appeler une guerre civile continue à déchirer le pays?
Avec l'Agence France Presse, le Huffington Post revient sur l'événement (lien).
Amnesty International rappelle de son côté la lourdeur du bilan humanitaire (lien), alors que la Croix Rouge a dû larguer de la nourriture par avion sur des zones touchées par un risque de famine (lien).

mercredi 2 juillet 2014

Affaires avec Al Bashir (Soudan): 8,9 milliards de dollars d'amende à la BNP



En pleine crise du Darfour, et lorsque le Soudan d'Omar Al Bashir menait encore une guerre sans merci contre la partie Sud du pays, alors toujours unifié, la BNP a via sa filiale suisse, joué un rôle essentiel dans les exportations de pétrole du Soudan.

Cette violation délibérée de l'embargo américain explique la lourdeur de l'amende qu'elle devra payer. Confirmée avant-hier, l'amende s'élève près de 9 milliards de dollars.

Dès 1997, l’administration Clinton avait imposé un blocus commercial au Soudan et le gel de ses actifs en raison du “soutien continu de [son] gouvernement au terrorisme international”. C'est pourtant avec cet "Etat voyou" que la BNP a fait des affaires lucratives.... avant de se faire rattraper par la patrouille.

Bonne analyse à lire ici, sur le site du quotidien suisse Le Temps (lien).

mardi 24 juin 2014

Camps de réfugiés en manque de sage-femmes

La chaîne de télévision panafricaine francophone Africa24 a posté, le 9 juin dernier sur Youtube, la petite vidéo ci-dessous qui évoque, au travers de la situation particulièrement délicate des femmes enceintes, la situation très difficile des camps de réfugié au Soudan du Sud.
Le manque de sage-femmes, en particulier, est source d'inquiétude. Des institutions comme le Catholic Health Training Institute de Wau (Bahr El Ghazal), fondée par Hubert Barbier, seraient à multiplier...

mercredi 11 juin 2014

Conférence-table ronde le 24 juin 2014 Soudan / Maghreb à Aix-en-Provence

Organisé par les historiennes Iris Seri-Hersch (IREMAM) et Elena Vezzadini (Université de Bergen), à noter ce très beau programme proposé pour une "conférence-table ronde" intitulée:

COMPARER DES "PERIPHERIES" DU MONDE ARABE : 
SOUDAN/MAGHREB, 
quels objets, quelles approches?"

Cet événement scientifique aura lieu le mardi 24 juin 2014 de 14H à 18H à la MMSH d'Aix-en-Provence. 

Pour le programme, cliquer sur l'icône pour agrandir.

lundi 2 juin 2014

KHARTOUM: chrétienne, mariée à un Sud-Soudanais, condamnée à mort

Le Soudan du Sud est revenu dans les médias français ces derniers jours au sujet de Meriam Yahia Ibrahim Ishag, une chrétienne soudanaise mariée à un sud-soudanais (également de nationalité américaine), condamnée à mort à Khartoum (Soudan du Nord) pour apostasie malgré sa grossesse et sa foi chrétienne jamais démentie.

Un rappel de l'intolérance religieuse active et meurtrière du pouvoir à Khartoum, parfois un peu oubliée ou minorée.

La jeune femme, qui a depuis accouché, est toujours en prison. Annoncée libérable, elle ne le serait finalement plus, comme l'indique le quotidien français La Croix (lien).
A noter que des milliers de Français ont participé à une campagne d'Amnesty International pour la libération de Meriam.

samedi 31 mai 2014

Soudan et Soudan du Sud, quels enjeux ? Michel Raimbaud)

On ne présente plus le magazine DIPLOMATIE, spécialisé sur les questions géopolitiques.

Dans la livraison de mai-juin 2014 consacrée à la puissance états-unienne, à noter une riche synthèse et analyse de sept pages signée Michel Raimbaud. Ancien ambassadeur de France au Soudan, il est un des auteurs français incontournable sur les questions soudanaises.
Aussi son article intitulé "Soudan et Soudan du Sud, quels enjeux? "(p.13-19), complété par illustrations et infographie (ci-contre) est à lire et à peser avec attention.

lundi 19 mai 2014

"Le temps de le dire" (RCF) consacré au Soudan du Sud

Le lundi 12 mai 2014, la radio RCF a consacré une belle émission d'une heure et demi au Soudan du Sud. Intitulée "Le temps de le dire", elle est animée par Stéphanie Gallet. Parmi ses invités, Claire Lesegretain (du journal La Croix), le père Hubert Barbier, et Simone Dumoulin, présidente du comité Vigilance Soudan.

Lien ici vers l'émission.

vendredi 16 mai 2014

L'oeuvre photographique de Camille Lepage sur le Soudan du Sud

Fauchée trop tôt à 26 ans en République Centrafricaine où elle enquêtait dans des zones où aucun témoin n'osait aller, la photo-journaliste française Camille Lepage laisse derrière elle une oeuvre photographique exceptionnelle pour un si jeune talent, publié dans les plus grands magazines (New York Times, Spiegel, Le Monde, Time Magazine, etc.).

Elle est l'auteure, pour le Soudan et le Soudan du Sud, de plusieurs séries particulièrement remarquables, notamment sur les Monts Nuba (lien), sur les raids et conflits autour du bétail dans le Jonglei (lien), sur le premier défilé de mode féminine à Juba (lien).

Il faut aussi regarder son superbe blog, Inta Munu ("Tu es qui ?", en Juba arabic).

jeudi 15 mai 2014

Décès de Camille LEPAGE, photojournaliste 2 ans résidente à Juba

La photo-journaliste Camille LEPAGE, 26 ans, a été retrouvée morte, assassinée par des rebelles SELEKA, le 13 mai 2014 en République Centrafricaine.

Camille Lepage n'était pas seulement une journaliste intrépide, passionnée, attachante et particulièrement talentueuse. Elle était aussi une amie du Sud-Soudan et de son peuple. Un pays où elle a vécu durant deux ans, à Juba, la capitale.

Dans un interview à Petapixel (lien), elle affirmait, le 22 octobre 2013, avoir été "choquée par la faible couverture médiatique" de l'indépendance du Soudan du Sud, et très "ennuyée" par "tout le pessimisme" français autour de ce nouveau pays...

samedi 10 mai 2014

"Après des milliers de morts, un accord trouvé..." (Le Monde)


La guerre civile qui ravage le Soudan du Sud touche-t-elle à sa fin?
Soumis à une très forte pression internationale (Nations Unies et Etats-Unis), mais aussi aux inlassables demandes de paix formulées par les autorités religieuses (catholiques et protestants), Salva Kiir et Riek Machar viennent de signer un accord de paix significatif à Addis Abeba.
La population retient son souffle...

Lien vers cet article du quotidien français Le Monde (avec l'AFP).

vendredi 9 mai 2014

"La presse française fait cas de la situation au Soudan du Sud"

Avant la saison des pluies, les belligérants redoublent d'efforts pour gagner des positions au Soudan du Sud (avec dernièrement la reprise de BENTIU et de NASIR par les forces gouvernementales).

Ces combats, et le désastre humanitaire qu'ils entraînent, attirent désormais de plus en plus l'attention de la communauté internationale, et notamment de la presse française.

Les grands journaux français traitent aujourd'hui régulièrement du Soudan du Sud, comme l'a noté l'agence Pana, pour AfriqueJet actualité, dans un article intitulé "La presse française fait cas de la situation au Soudan du Sud". Lien ici. 

mercredi 23 avril 2014

A Torit, espoir de paix pascale (La Croix)


"Pâques au Soudan du Sud (4/4). Alors que, dans le nord du pays, les combats se poursuivent entre forces gouvernementales et rebelles, au sud, les catholiques de l’État de l’Équateur-Oriental ont célébré Pâques avec allégresse mais dans l’attente de la fin des conflits." 

La suite à lire sur le site du quotidien français La Croix, dernier volet de la passionnante série de reportages sur le terrain publiés par Claire Lesegretain.

jeudi 17 avril 2014

Pâques au Soudan du Sud vu par l'envoyée spéciale du quotidien La Croix

Baroudeuse expérimentée armée de sa plume et de son ordinateur, Claire Lesegretain (ci-contre) est grand reporter pour le quotidien français La Croix, actuellement sur le terrain à Juba.
Elle est en train de publier une série de reportages passionnants sur Pâques au Soudan du Sud en 2014. Cela nous change un peu des récits de guerre, et nous rappelle l'activité des chrétiens sud-soudanais, tournée vers une pastorale de consolation et de réconciliation auprès des populations touchées par le conflit actuel.
Sa série d'articles comporte déjà trois volets publiés: sur le diocèse catholique de Juba auprès des réfugiés de Malakal (1/4, lien), sur l'oeuvre de Confident Children Out of Conflict auprès des enfants des rues (2/4, lien), et sur les réfugiés Nuer à Juba (3/4, lien).

samedi 12 avril 2014

Interview exclusif de Riek MACHAR sur FRANCE 24

FRANCE 24 est une des principales chaînes de télévision francophones, particulièrement vouée à diffuser, en permanence, un flux d'informations sur l'actualité mondiale.... incluant le SOUDAN DU SUD où France 24 a réalisé, au début de ce mois d'avril 2014, un reportage exceptionnel, avec en particulier un interview exclusif du chef des rebelles, Riek Machar.

Ce dernier, au micro de la chaîne française, réaffirme son souhait de voir le président Salva Kiir quitter le pouvoir. Solution miracle? C'est loin d'être aussi simple....

Lien vers le reportage de France 24 ici (lien).

vendredi 11 avril 2014

Réfugiés: MSF met en cause l'ONU, qui se défend

Hier, dans le quotidien français Le Monde, un article à signaler sur une controverse qui oppose Médecins Sans Frontières (MSF) à l'ONU dans la gestion des camps de réfugiés à Juba, dans le quartier de Tomping (que j'ai visité moi-même en décembre 2013).
La Minuss est-elle indifférente aux effroyables conditions sanitaires des réfugiés, ou fait-elle vraiment tout ce qu'elle peut? Pour en juger, lire le communiqué de MSF (lien) et l'article du Monde (lien). 
Ci-dessous, une vidéo de l'AFP montrant le camp de Tomping.


samedi 29 mars 2014

En 100 jours, un million de réfugiés

« En cent jours depuis le début du conflit au Soudan du Sud, plus d'un million de personnes ont été obligées de fuir leurs maisons. 800 000 sont déplacées dans le pays, 255 000 se sont réfugiées dans les pays voisins (EthiopieKenyaOuganda et Soudan) », précise le communiqué de l'Office de coordination des affaires humanitaires (OCHA), publié vendredi 28 mars.

A lire sur le site du Monde, avec l'Agence France Presse (lien).

mercredi 26 mars 2014

Le pape François appelle à l'arrêt de la violence au Soudan du Sud

Comme écrit dans une chronique du 15 mars 2014 dans La Croix (ci-contre), la religion n'est pas un facteur de guerre civile aujourd'hui au Soudan du Sud.
C'est ailleurs qu'il faut chercher les ferments de haine. Les responsables religieux chrétiens ne sont pas tous des pacifistes d'élite, mais ils consacrent beaucoup d'énergie à plaider pour la réconciliation.
Le premier d'entre eux, le pape François, a dernièrement diffusé un appel à la fin des violences. Cet appel est consultable ici.

Merci au Père Hubert Barbier, grand ami du Soudan du Sud, de l'avoir transmis.

vendredi 14 mars 2014

Soudan du Sud: le bon travail d'information du site Afrik.com

Les péripéties du conflit qui déchire le Soudan du Sud ne sont pas faciles à suivre.
A noter, dans l'espace francophone, le bon travail effectué par le portail Afrik.com, qui alimente régulièrement les news, en langue française, sur les derniers développements.
Assanatou Baldé, le 14 mars 2014, nous renseigne ainsi sur l'envoi prochain de troupes africaines (lien), tandis que quatre jours plus tôt, Fouad Arit, sur le même site, rapporte un incident très troublant où un convoi de casques bleus de l'ONU (soldats ghanéens) a été intercepté alors qu'il transportait des armes aux rebelles.... (lien).

lundi 10 mars 2014

Nouvel interview télé pour Naomi Baki

Auteure de Je suis encore vivante (Le Cerf, 2013, avec Marie Taurand et Sophie Porteil), récit exceptionnel d'un chemin de libération depuis la guerre au Sud-Soudan (à Raja) jusqu'à l'asile en France, Naomi Baki vient d'accorder un très bel interview télévisé sur une webtv chrétienne francophone.

Elle s'exprime avec une force et une aisance remarquable sur ce qu'elle a vécu depuis son départ du Soudan du Sud.

 Que l'on soit croyant ou pas, comment rester insensible à un tel parcours de vie? Voici le lien vers ZeMag, l'émission animée sur Buzztv par Paul Ohlott et Anne-Laurence Piquet (lien).

vendredi 7 mars 2014

Le HCR plus que jamais mobilisé auprès des déplacés et réfugiés

Alors que la situation sur le terrain reste dramatique, dans un contexte de glissement d'un conflit politique vers une conflagration interethnique, le Haut Commissariat pour les Réfugiés des Nations Unies (HCR) développe des efforts considérables en direction des très nombreux réfugiés et déplacés du Soudan du Sud.... mais aussi de la République Centrafricaine (francophone) voisine.

En témoigne ce reportage, heureusement porteur d'une petite bonne nouvelle: la construction de puits dans un village ravagé par la guerre. Le site internet du HCR comporte de très riches informations, en français, sur la situation (lien).

jeudi 6 mars 2014

Ajak Deng, mannequin originaire de Tonj et égérie de créateurs français

Ne laissons pas les bruits de guerre résumer le Soudan du Sud. Ce pays aux ressources humaines insoupçonnées saura se relever, et pourra compter pour cela sur une jeunesse créative et intrépide.
Dans le monde de la mode, ce blog a déjà évoqué Alek Wek, supermodel née à Wau (Bahr el Ghazal).

Mais d'autres mannequins suivent aujourd'hui ses traces, comme Ajak Deng, native de Tonj (Warrap), 1,83m, interviewée dans le magazine français Elle (en anglais, lien ici). De plus en plus recherchée par les créateurs, basée à New York, Ajak Deng a déjà défilé, entre autres, pour plusieurs grands couturiers français, comme Jean-Paul Gaultier (ci-contre, photo du défilé 2012). Portrait en français ici (Timodelle) et là (Africanaute).

mercredi 26 février 2014

"Comprendre le Soudan du Sud en une carte"

Grâce à 

dimanche 23 février 2014

Ramassage des corps à Bor (enquête de Hannah Mc Neish pour l'AFP)

Après le reportage de terrain de Jean-Philippe Rémy et Laurent Van der Stockt (Le Monde), la presse française nous a proposé ces derniers jours d'autres aperçus poignants et documentés des massacres qui ont ravagé la ville de Bor, au cours du conflit qui déchire toujours le Soudan du Sud.

L'AFP a réalisé un travail remarquable, notamment via Hannah McNeish qui a rédigé il y a 6 jours une dépêche reprise dans de nombreux journaux, sur le défi du ramassage des corps auquel font face l'avocat Michael Mayen et le pasteur Thomas Kur (lien).

mercredi 5 février 2014

Reportage de terrain exceptionnel à Bor (Le Monde)



Alors qu'un improbable cessez-le-feu semble actuellement avoir ralenti le rythme des combats et exactions dans le conflit qui oppose les troupes gouvernementales à la rebellion conduite par Riek Machar, un reportage saisissant, publié dans le quotidien français Le Monde, nous rappelle l'intensité du carnage à Bor, ville anciennement peuplée en majorité de Dinka Bor, dont la population avait été génocidée en 1991 par Machar.

Depuis, la population, principalement bi-ethnique (Dinka-Nuer), s'était relevée, jusqu'aux combats de ces dernières semaines. Bor a changé quatre fois de mains et a subi l'horreur. Jean-Philippe Rémy et Laurent Van der Stockt ont réalisé un reportage de terrain exceptionnel. Du très grand journalisme. Lien ici.

samedi 1 février 2014

Soudan du Sud, analyse et interview dans le journal Réforme

Suite à une seconde mission de recherche au Soudan du Sud, qui fut l'occasion de plusieurs interviews, notamment celui de l'évêque épiscopalien Anthony Poggo (diocèse de Kajo-Keji, ci-contre), voici une analyse à lire dans l'hebdomadaire protestant français Réforme, édition du 16 janvier 2014.

Elle conclut en citant la chercheuse Raphaëlle Guibert, autour de l'enjeu, pour les Sud-Soudanais, de sortir d'un statut de "victimes obligées d'un système sur lequel ils n'ont pas de prise".

PDF téléchargeable ici (lien).
Interview version longue d'Anthony Poggo ici (lien).

mercredi 22 janvier 2014

Soudan du Sud: l'analyse de Hubert Barbier sur KTO

Depuis 38 ans, le Père Blanc Hubert Barbier, fondateur du Comité Vigilance Soudan, s'implique sur le terrain et le dossier du Sud-Soudan. Aussi visionnera-t-on avec le plus grand intérêt cette émission spéciale de 30 minutes, dans le cadre de "Eglises du monde", enregistrée le lundi 6 janvier 2014 sur la chaîne KTO (lien vers le site de l'émission) avec Stéphanie Dupasquier.


lundi 20 janvier 2014

Naomi Baki, l'auteure sud-soudanaise qui plaide pour le pardon

Dans le contexte dramatique des combats qui dévastent la jeune nation sud-soudanaise, besoin d'un rayon de soleil? Cap sur l'auteure sud-soudanaise Naomi Baki, dont l'extraordinaire ouvrage, Je suis encore vivante (2013, ed. Le Cerf), continue à nourrir une attention médiatique ô combien méritée.

Et si son accent vécu sur le pardon était une clef pour résoudre les haines recuites entre chefs de guerre? On écoutera avec grand profit cette émission sur Europe 1, où Naomi Baki s'exprime dans un français remarquable (elle n'est arrivée en France qu'en 2011 comme réfugiée), et il faut lire aussi ces beaux reportages dans l'hebdo Réforme (lien), et l'hebdo La Vie, ce dernier étant signé Henrik Lindell (lien).

mardi 7 janvier 2014

Soudan du Sud: Mgr Deng Bul interrogé par l'Agence France Presse

Les belligérants sud-soudanais qui négocient un cessez-le-feu pour mettre fin au conflit tiennent en leurs mains le destin du jeune pays, et doivent faire cesser cette «guerre insensée», estime une des personnalités religieuses les plus respectées du pays, Mgr Daniel Deng Bul.
«Notre peuple se meurt complètement, et pour quoi?», s’interroge l’archevêque épiscopalien de Juba, dans un entretien lundi avec l’Agence France Presse (AFP). 
La suite ici (lien).

jeudi 2 janvier 2014

Un conflit d'origine politique, non pas ethnique (Gérard Prunier)

A noter il y a quelques jours la publication, dans le quotidien français Le Monde (lien), d'une analyse particulièrement fouillée et éclairante de Gérard Prunier (lien), consultant indépendant et encien directeur du Centre français des études éthiopiennes, déjà présenté dans ce blog (lien ici).

Il explique de manière détaillée en quoi le conflit actuel au Soudan du Sud n'est pas ethnique, mais politique.... ce qui n'empêche pas une dérive ethnique, dans un second temps: celle-ci est la conséquence, et non la cause, du conflit en cours. Lien ici.

mercredi 1 janvier 2014

Voeux 2014 pour le SOUDAN DU SUD

Alors que l'on bascule de 2013 à 2014, cette peinture d'un artiste sud-soudanais exposée dernièrement à l'Institut Français de Juba illustre un voeu naïf et tout simple: que la balance penche du bon côté en 2014, celui de la paix et de la justice.