mardi 28 février 2017

Fatigués et affamés, des Sud-Soudanais se réfugient au Soudan

Le Soudan du Sud, la plus jeune des nations du monde, est né en 2011 après sa séparation d'avec le Soudan et a sombré dans la guerre civile à partir de décembre 2013.
Selon le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), environ 32.000 Sud-Soudanais ont trouvé refuge au Soudan depuis le début de l'année et des dizaines de milliers d'autres devraient les imiter dans les mois à venir.

Pour lire tout l'article, cliquer sur France 24

lundi 20 février 2017

Famine au Soudan du Sud

20 février 2017, Juba – Selon trois agences onusiennes, la guerre et l’effondrement de l’économie ont laissé derrière eux près de 100 000 personnes confrontées à une situation de famine dans plusieurs régions du Soudan du sud où l’état de famine a d’ailleurs été déclaré aujourd’hui. Un million d’autres personnes sont considérées comme étant au bord de la famine.
L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont également averti qu’il était essentiel d’agir de manière urgente afin d’empêcher davantage de personnes de mourir de faim. Si nous leur venons en aide de manière appropriée et durable, des progrès devraient être constatés d’ici les prochains mois et les souffrances liées à la faim devraient s’atténuer.

Lire la suite ici (UNICEF).

samedi 11 février 2017

De nouvelles milices...

De nouvelles milices armées ont vu le jour dans les provinces méridionales d’Equatoria au Soudan du Sud, depuis la flambée de violences de juillet 2016 dans la capitale Juba, a déploré vendredi le médiateur régional Festus Mogae devant la presse à Nairobi. « De nouveaux groupes ont vu le jour qui n’existaient pas avant. De nouvelles milices. Ce sont de nouveaux développements depuis juillet, des développements indésirables », a déclaré l’ancien président du Botswana et président de la Commission de surveillance et d’évaluation de l’accord de paix (JMEC) d’août 2015.

Pour lire la suite de cet article du Monde, cliquer ici (lien).

vendredi 10 février 2017

Rose Nathike, l'incroyable athlète sud-soudanaise



Rose Nathike a toujours couru.

Que ce soit pour fuir la guerre, pour s’entraîner dans son camp de réfugiés au nord du Kenya, ou simplement pour faire face à son destin, qui l'a mené jusqu’aux Jeux olympiques de Rio en 2016.

Les reporters de France 24 retracent l’incroyable destin de cette athlète sud-soudanaise...

Lien.

mardi 7 février 2017

Au Kordofan du Sud, l’armée soudanaise a repris son offensive contre les rebelles du SPLA-N. Les bombardements aériens obligent la population à se terrer dans des grottes.
A lire, dans Le Monde, le premier volet d'une excellente enquête sur les Monts Nuba martyrisé.
Un territoire qui appartient au Soudan du Nord, et qui vit l'oppression de Khartoum (comme le Soudan du Sud il y a quelques années) dans l'indifférence internationale. 

mercredi 18 janvier 2017

Mise à jour France Diplomatie sur le Soudan du Sud

En ce 16 janvier 2017, le site officiel FRANCE DIPLOMATIE a mis à jour ses consignes et informations au sujet du Soudan du Sud.

On y rappelle que la section consulaire de l’Ambassade de France à est fermée définitivement à compter du 30 septembre 2016.

La section consulaire de l’Ambassade de France à Addis Abeba est compétente pour toutes les démarches administratives concernant les Français résidents ou de passage au Soudan du Sud.
Lien.

vendredi 30 décembre 2016

Claude Iverné, le regard d'un grand photographe sur les Soudans


Le jury du prestigieux Prix Henri Cartier Bresson 2015 a désigné le photographe français Claude Iverné pour son projet «Photographies soudanaises, le fleuve des Gazelles».


Sa candidature était présentée par Xavier Barral, éditeur. Ce prix, décerné tous les deux ans, honore une oeuvre photographique particulièrement remarquable, qu'il est possible de consulter et d'apprécier sur le site dédié du photographe (Elnour.org).


Lien.