mercredi 7 juin 2017

Hotel Terrain (Juba): finalement le procès

Lors de très violents affrontements en juillet dernier dans la capitale sud-soudanaise Juba, l'hôtel Terrain, à 1 km d'une grande base de l'ONU, avait été l'objet de terribles événements, suite à une intrusion forcée de plusieurs dizaines de soldats.

Un procès a finalement eu lieu. Un pas vers la justice.

Lien.

mardi 30 mai 2017

Prix Aurora pour Tom Catena et son travail dans les Monts Nuba (Soudan)

 
 
L’Aurora Prize for Awakening Humanity d’1 million de dollars a été décerné au docteur Tom Catena, un missionnaire catholique d'Amsterdam (État de New York), qui a sauvé des milliers de vies en sa qualité d’unique médecin basé en permanence dans les monts Nuba ravagés par la guerre au Soudan. Décerné par l'Initiative Humanitaire Aurora au nom des survivants du génocide arménien et en reconnaissance envers leurs sauveurs, le prix Aurora, s’est tenu lors d'une cérémonie à Erevan, en Arménie. Tom Catena a été désigné lauréat du Prix Aurora 2017 par plus de 550 candidatures en provenance de 66 pays.
 
Lire la suite ici (lien).
 

mardi 23 mai 2017

Nouveau "Dialogue national inclusif "tenté

Le président sud-soudanais Salva Kiir a déclaré, lundi 22 mai, un cessez-le-feu unilatéral en lançant un « dialogue national inclusif » destiné à mettre fin à la guerre civile, un processus controversé qui n’inclut pas son vieux rival Riek Machar.

« Je déclare une nouvelle fois un cessez-le-feu unilatéral effectif à partir d’aujourd’hui, pour que nous puissions créer l’environnement nécessaire à un dialogue inclusif », a déclaré Salva Kiir pendant une cérémonie en présence de son fidèle allié, le président ougandais Yoweri Museveni.
 

lundi 22 mai 2017

Poignant reportage, ce soir, au Journal de 20H de France 2, sur la situation humanitaire au SOUDAN DU SUD au travers du camp de réfugiés de Bentiu, visité par une équipe de France 2.

Très très bon travail du grand reporter Marc de Chalvron, un grand merci à lui.

On aimerait juste que des éléments d'explication soient également donnés sur les causes de ce conflit:
Inexpérience politique des élites, manque de culture de la paix (portée par l'école), rapacité des voisins, enjeu pétrolier, marchands d'arme.

Lien.

mercredi 17 mai 2017

L'ONU demande 1,4 milliard de dollars pour le Soudan du Sud

Environ 1,8 million de Sud-Soudanais, dont 1 million d’enfants, sont réfugiés dans les pays voisins, depuis le début de la guerre civile.
Les Nations unies ont annoncé lundi 15 mai qu’une contribution de 1,4 milliard de dollars serait nécessaire cette année pour aider 1,8 million de réfugiés qui ont fui la guerre et la famine au Soudan du Sud
Ce budget est deux fois supérieur à celui présenté précedemment par le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) et le Programme alimentaire mondial (PAM), qui était de 781 millions de dollars (714 millions d’euros).
 

dimanche 14 mai 2017

Bilad es Sudan: un regard sur le Soudan du Sud (Claude Iverné)

La Fondation Henri Cartier-Bresson présente du 11 mai au 30 juillet 2017 l’exposition "Bilad es Sudan" de Claude Iverné, lauréat du Prix HCB 2015.

En 1999, Claude Iverné part suivre Darb al Arba'ïn, La piste des Quarante qui reliait autrefois l’Égypte et le sultanat du Darfour. Il y découvre un pays baigné d’influences contraires et naît alors le projet de documenter ce territoire, le Soudan. D’autres séjours suivront. L'errance lui est apparue comme une évidence, la vie plutôt que le voyage, jusqu'à l’apprentissage de la langue, l’arabe.
Dans le cadre du Prix HCB 2015, le photographe a souhaité poursuivre son projet au Soudan du Sud, le 193e état de la planète. Il a tenté d’en esquisser les traits historiques, d’en tracer les contours contemporains. Ce second volet doit être lu en miroir de celui réalisé au Nord Soudan. Alors que le Nord est dépeint en noir et blanc, pour le Sud, Claude Iverné privilégie la couleur en écho au brouhaha ambiant.
L’exposition rassemble plus de cent tirages, vidéos, documents et objets.

Lien.

samedi 6 mai 2017

Avec les réfugiés Shiluk au Soudan du Sud

Un reportage poignant et détaillé sur la situation très préoccupante du peuple SHILUK, encerclé par l'armée sud-soudanaise.

Par Baptiste de Cazenove (texte), Olivier Laban-Mattei (photos), Malakal (Soudan du Sud), envoyés spéciaux.

Lien (Le Monde).